L’underground, fil rouge des Electros d’Uzès

Les Electros d’Uzès sont de retour sur la promenade des marronniers pour deux soirées d’exception. Cette 18ème édition va mettre à l’honneur les courants les plus underground et radicaux des musiques électroniques.

DU 03/08 AU 04/08 | UZÈS (30)

Aux premiers abords, jamais on aurait imaginé une si petite ville gardoise occuper une place si importante dans notre guide. Uzès et ses festivals, c’est bien toute une histoire. Parmi d’autres sauteries locales, les Électro d’Uzès se présentent comme les piliers d’une ville. Manu le Malin, Paula Temple, I Hate Models ... une année de plus, l’air serein s’estompera du 4 au 5 aout, pour le bonheur de tout amateur de techno - et le malheur des riverains hermétiques !

Facebook ; LesElectrosdUzes

Bjarki

Quand on connait le baguage du programmateur, il est difficile de douter sur sa direction artistique, même si certains artistes inconnus nous viennent d’Islande. Naturellement imprévisible et prolifique, Bjarki est à mi-chemin entre la techno, l’ambient et l’IDM (Intelligent Dance Music).

Manu Le Malin

La piqûre de rappel aux connaisseurs est inutile, mais d’autres l’ignorent peut-être : Manu le Malin symbolise l’historie de la techno en France. Grande gueule au coeur tendre, il est le représentant d’une certaine scène underground qui règne sur les festivals et les clubs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *