Holy Hand Grenade dévoile son premier EP

A l’occasion de la sortie du premier EP éponyme du groupe montpelliérain Holy Hand Grenade, on a eu envie de discuter de leurs premières et dernières fois. Il y est question d’Aphex Twin, de falafels, de tube de l’été, de Mozart et d’amitié ! Rendez-vous au Black Sheep, jeudi soir pour les découvrir en live !

Le premier morceau à écouter si on ne vous connait pas ?

Surement le morceau Past. C’est une des premières compos du groupe et elle figure dans ce premier disque. C’est un long morceau avec plein de choses dedans, il donne un bon mood.

 

Le premier morceau joué tous ensemble ?

Past encore une fois, c’est le premier morceau que l’on a appris aux derniers arrivés dans la bande, Simon à la batterie et Gianni aux claviers. Mais le premier morceau que l’on a composé depuis que le groupe est au complet s’appelle Peacock. C’est un morceau très groovy que l’on n’a pas encore enregistré mais qu’on adore jouer sur scène.

 

La première chanson au réveil ? Et la dernière avant de dormir ?

On a chacun des influences musicales très variées et c’est vraiment le genre de question sur laquelle on n’arrive pas à se mettre d’accord… Du coup voici une sorte de playlist de nos morceaux préférés pour se coucher ou sortir du lit.

Tim (clarinette) : Pour se réveiller c’est Si tu vois ma mère de Sidney Bechett par David Krakauer et le soir une bonne berceuse : Flim d’Aphex Twin.

Lucas (contrebasse) : Le matin After Laughter Come Tears de Wendy Rene et le soir une très belle version de All is Loneliness de Moondog par Cabaret Contemporain.

Alex (guitare) : Oblivion et The Last Baron de Mastodon matin et soir. Simple.

Gianni (claviers) : Bob Marley, matin et soir ! (Mais pour les matins difficiles c’est Silvera de Gojira).

Simon (batterie) : le matin du classique : Banana Boat Song d’Harry Belafonte et le soir Lamma Bada de Radio Tarifa.

 

Le dernier album que vous avez aimé ?

On aime tous beaucoup l’album v2.0 de Gogo Penguin, un trio britannique. C’est un bel album avec des idées intéressantes un peu partout. On l’a découvert assez tard mais on le réécoute régulièrement.

 

Le dernier verre de trop ?

On s’en souvient plus…

 

La dernière dispute du groupe ?

Crois-nous ou pas, on ne s’est jamais disputé. On peut s’accrocher pendant 5 minutes et la minute d’après on a oublié.

 

Le dernier repas partagé tous ensemble ?

Il y a quelques semaines on s’est fait une soirée kebab et falafels tous ensembles vers Saint Roch, on vit dans le luxe…

 

Le dernier fou rire partagé ?

À la fin de l’été on a fait une date sur un festival aveyronnais qui s’est terminée très tard. On s’est donc retrouvé avec notre ami BagHz, un rappeur qu’on invite souvent sur scène et qui sort lui aussi un disque le 9 février, à chanter des chansons paillardes à 6h du matin au fin fond la campagne aveyronnaise. C’était à mourir de rire.

 

Le premier concert que vous avez fait ?

Le groupe dans sa forme actuelle a joué pour la première fois il y a un peu moins d’un an au Black Out. C’était un super concert d’ailleurs, on en garde de très bons souvenirs. Avant ça, et donc avant qu’on soit rejoint par Simon à la batterie et Gianni au clavier on a joué pour la première fois au tremplin Onde & Live de l’association La Gamme.

 

La dernière « chanson de la honte » que vous avez chanté ?

Pendant des mois, Simon (le batteur) a chanté L’alcool c’est de l’eau, une sorte de tube de l’été aussi horrible que le titre le laisse imaginer, et par la suite on l’a tous répété sans savoir de quoi il s’agissait.

 

Le dernier pays visité ? 

On a un peu bougé ces temps-ci. Depuis la fin de l’été Simon (le batteur) a tourné en République Tchèque et au Maroc, Gianni (le clavier) a passé quatre mois en Malaisie, il est rentré au tout début de l’année 2017. Tim (clarinette), moi (Lucas – contrebasse) et BaghZ (le pote rappeur), on est parti à Berlin pour le nouvel an. Alex (guitare) de son côté il est gardois donc il est un peu toujours à l’étranger.

 

Le dernier mot ?

La pianiste a découvert Mozart dans les rondos.

(Sinon, s’il faut juste un mot alors « mot »)

 

Propos recueillis par Noémie Arensma

 

Holy Hand Grenade seront au Black Sheep à Montpellier, jeudi 09 février 2017

Facebook

Lien de l’évènement : https://www.facebook.com/events/343524856030096/

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *