Art Battle débarque à Montpellier !

L’association Weven et Cercle Rouge, la plateforme de financement participatif, basés à Montpellier, s’associent pour organiser la première session Art Battle française. Ils ont sélectionné quatre artistes locaux pour s’affronter en live face au public qui votera pour le gagnant. Il s’agit de Noon, Dr Ponce, L’Insecte et Kuro. Boris Norbert de Cercle Rouge nous en dit un peu plus sur cet évènement encore inédit dans l’Hexagone.


art battle ok
Comment a germé l’idée entre vous ?

L’année dernière à Montréal, nous avons assisté à une session d’Art Battle, on s’est dit de suite que ça pourrait bien marcher en France.

Le principe est simple : les artistes ont un temps limité pour produire une œuvre lors d’une performance live. Le public est invité à voter pour l’artiste qu’il préfère, le vainqueur du battle est celui qui aura récolté le plus de voix. Le tout en musique avec un cash price pour le gagnant.

Ca faisait quelques temps qu’on suivait le WEVEN, une association étudiante qui organise régulièrement des soirées à thème sur Montpellier, mélangeant concert live, performances artistiques et exposition. C’est donc très naturellement qu’on a commencé à en parler avec eux, voir si c’était possible d’unir nos forces pour organiser l’event. C’était en 2012.. Non je plaisante, ils ont très vite accroché, c’est parti de là.


Est-ce facile de créer une nouvelle « franchise » ?

Dans la mesure où le concept marche bien outre-Atlantique, on ne peut pas vraiment parler de nouvelle franchise. Pour Cercle Rouge l’organisation d’un tel d’évènement à Montpellier reste dans la continuité de notre volonté à promouvoir les projets innovants, tout en mettant en avant les artistes et la création montpelliéraine. C’est vrai que les premières éditions sont toujours un peu plus compliquées à organiser, mais on a largement bénéficié de l’expérience et des compétences du WEVEN pour avancer dans la bonne direction et faire les bons choix.

D’ailleurs en cours de route, on a été contacté par l’organisation officielle Art Battle pour devenir les ambassadeurs officiels de cet évènement en France. Donc si ça plait à Montpellier, on compte bien organiser d’autres sessions partout où ce sera possible, avec pourquoi pas des bombers, des tatoueurs, des pochoiristes etc.

C’est la première fois en France ?

Le circuit « Art Battle » est bien implanté en Amérique et commence à se développer en Europe. Bizarrement en France, il n’y avait rien de tel. La marque Converse et le magazine Be Street avaient organisé un Battle similaire il y a quelques années, le « Black Bones Club », mais ce n’était pas exactement le même concept.

Comment avez-vous sélectionné les artistes ?

La direction artistique a été gérée conjointement avec les équipes du WEVEN, on voulait un line up mixte à la base mais on a dû composer avec les agendas (chargés) de chaque artiste.

Un coup de cœur parmi les quatre ?

Personnellement j’aime les 4, tous dans un style différent. Il faut bien voir que les artistes seront jugés par le public sur leur performance, ce n’est pas uniquement le résultat final qui fera la différence. Le style, l’attitude, la précision, la gestion du temps seront autant de critères déterminants pour récolter l’adhésion du public.

Comment la scénographie va-t-elle s’organiser au Circus ?

Le Circus sera scindé en 2 parties, les 4 artistes seront alignés, légèrement en hauteur, et performeront sur une toile de 80 cm x 80 cm calée sur un chevalet. Chacun des artistes disposera d’une urne pour accueillir les votes du public. 60 minutes plus tard, on fait le décompte, le gagnant repart avec 300 € et un ticket pour participer à un event européen à Paris, Lisbonne ou Amsterdam.

A-t-on déjà les dates des finales européennes ?

Pas encore mais on sera fixé assez vite !


 

Cercle Rouge : https://www.facebook.com/CRCLRG/?fref=ts

> WEVEN : https://www.facebook.com/WEVENPROJECT/?fref=ts

 

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *